Ce qu’il faut savoir sur le plafond en pente ou mansardé


Idées pratiques / mercredi, janvier 31st, 2018

Le plafond peut être agencé de deux manières en pente ou plat. Le  premier type de plafond est également appelé plafond incliné ou mansardé. Le deuxième type, quant à lui, est connu sous le nom de plafond soffite.

Certes , le goût des propriétaires détermine l’aspect du plafond. Cependant, chaque type de plafond répond à des conditions bien établies.

Le plafond mansardé en quelques mots

Le plafond mansardé peut se présenter sous différents aspects. Tout dépend des caractéristiques de la toiture, notamment du nombre de pentes. Une pièce étroite ne doit pas être ornée d’un plafond rampant car cette dernière risque de la rétrécir encore plus.

Grâce à de nombreuses techniques , il est possible d’aménager et d’optimiser l’espace en fonction de la façon dont est traité le plafond et de l’espace disponible à exploiter.

L’aménagement du plafond en pente

Le principe est simple, tous les plafonds ne peuvent être aménagés  d’une seule façon.

Tout d’abord, il faut en premier lieu considérer les combles. Il s’agit ici des combles perdus qui ne peuvent être occupés à cause de leur hauteur assez réduite. Dans certains cas, pour y pallier,  la toiture pourrait être aménagée en rehaussant lesdits combles ou encore en les supprimant tout simplement.

Dans le cas où les combles sont habitables et l’espace exploitable, il  est possible d’installer des espaces de rangement, notamment des placards en kit, qui sont disponibles dans les magasins de bricolage et qui sont spécialement destinés au plafond mansardé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *